COTE D’IVOIRE: UN BLOCAGE DECRYPTE

4 Jan

Les missions de la CEDEAO et de l’Union Africaine à Abidjan, se suivent mais ne se ressemblent pas. Toutes les attentes de la « communauté internationale » avec à sa tête le président français Nicolas Sarkozy semblent s’effriter au fil des visites des différents leaders en Côte d’Ivoire.

Tout a commencé avec la visite de M. Jean PING qui a démenti « l’injonction » qui aurait été faite au Président Laurent Gbagbo de quitter le pouvoir.

S’en sont suivies les visites des trois chefs d’état du Bénin, du Cap-Vert et de la Sierra Leone qui ont exclu, contre toute attente le recours à la force. La dernière en date a été la visite de ces mêmes trois chefs d’état qui étaient cette fois accompagnés du Premier Ministre Kenyan, mandaté par l’Union Africaine. Ce dernier a aussi rejeté fermement l’option armée à la fin de sa mission.

Fait très révélateur qui n’a été relevé par aucun des médias français décidément partiaux et amateurs de raccourcis, M. ODINGA a dit à sa sortie du Palais présidentiel: « Nous venons de rencontrer Son Excellence le Président de la République Laurent GBAGBO, nous allons maintenant rencontrer Monsieur Alassane OUATTARA »!

On comprend que tout cela suscite l’ire de M. Sarkozy et de son poulain qui veulent à tout prix créer un bain de sang dans ce pays qu’ils ont décidément en tête de détruire par tous les moyens.

La vérité se fait de plus en plus jour, et elle révèle ce qui s’est vraiment passé à l’issue des élections ivoiriennes.

cliquer ici pour télécharger la newsletter du 04 janvier 2011

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :