ALASSANE OUATTARA ET SES PLANS POUR LA COTE D’IVOIRE

17 Jan

La crise en Côte d’Ivoire s’oriente inéluctablement vers une issue pacifique. Cette issue est privilégiée par un très grand nombre de chefs d’état africains et aussi par plusieurs grandes puissances (contrairement à la croyance répandue par certains médias) telles que la Chine, la Russie, l’Afrique du Sud, le Brésil, etc.

Cet état de fait n’arrange visiblement pas les desseins de M. Alassane OUATTARA, qui est de plus en plus acculé face à l’émergence de faits très troublants relatifs à l’issue de l’élection présidentielle ivoirienne, qui ont amené plusieurs leaders à réviser leur position et à se démarquer nettement de la position prônée par M. Sarkozy, motivée par une vendetta personnelle et d’obscurs intérêts.

Parmi ces faits hautement incriminants, nous en citons quelques uns: constats avérés de fraudes avec preuves à l’appui, « proclamation » calamiteuse des résultats par M. Youssouf BAKAYOKO au QG de campagne du RDR, désaveu de la population, rebelles armés embusqués dans des quartiers populaires et mettant les populations en danger, appels irresponsables à une agression armée contre le pays, propos hargneux, etc.

Aujourd’hui, ce sont des menaces de violences que ses partisans brandissent: un énième appel à la grève et à la désobéissance civile a été lancé après plusieurs restés lettre morte, pour la journée de demain Mardi 18 Janvier: « demain, si quelqu’un sort, on casse sa voiture, on le tabasse… ». Édifiant n’est-ce pas?

Aujourd’hui, M. Ouattara a clairement opté d’une part pour la souffrance des populations et d’autre part pour une attaque armée au détriment des millions de morts civils que cela pourra occasionner. La stratégie de l’asphyxie financière qu’il favorise dans sa course aveuglée pour le pouvoir fera sans nul doute souffrir des populations qui ne cherchent qu’à gagner leur pain à la sueur de leur front. L’attaque armée, planifiée pour les prochains jours, a de très grandes chances d’échouer et de créer un bain de sang sans précédent, mais cela Alassane Ouattara n’en a cure….

Téléchargez notre Newsletter #39 du 17 janvier 2011

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :