CRISE IVOIRIENNE: TUER POUR REGNER ???

2 Fév

En Côte d’Ivoire, plus la crise post-électorale s’étend, plus on constate que toute la vérité n’a pas été dite dès le départ.

Lors du dernier sommet de l’Union Africaine, un panel de 5 chefs d’état a été mis en place, comme demandé dès les premières heures de la crise par M. Laurent GBAGBO.

Ainsi, le fameux appel à l’attaque armée contre la Côte d’Ivoire n’aura pas lieu… Cette décision a suscité l’ire de Nicolas Sarkozy, qui s’est une fois de plus ridiculisé en s’imposant à ce sommet (de l’Union Africaine !!!!) accompagné d’une délégation pléthorique de près de 80 personnes, revers pour l’ONU qui n’a pu que balbutier des incongruités par la voix de son secrétaire général M. Ban Ki Moon…

A la lecture du rapport de mission finalement publié de M. Thabo MBEKI qui, souvenons-nous, a été le premier médiateur envoyé par l’UA en Côte d’Ivoire dès le déclenchement de la crise, on se pose des questions… Non seulement M. MBEKI avait proposé ce panel dès le départ, avec à l’apui des arguments irréfutables, mais de surcroît, M. GBAGBO avait émis la même proposition…

M. GBAGBO avait aussi dès le départ proposé le recomptage des voix… Alors, pourquoi ces propositions ont été balayées du revers de la main par le camp Ouattara???? Cette crise aurait été résolue depuis de longues semaines! Que nenni! Il semble qu’il y ait beaucoup de choses à cacher et que le camp qui se dise floué, soit finalement celui qui a le plus de choses à se reprocher…

Aujourd’hui, le camp Ouattara continue obstinément de s’opposer au recomptage, ne cessant de répéter qu’en deux mois, les données ont pu être manipulées… Mais pourquoi, alors que cette proposition est sur la table depuis lors ne l’ont-ils pas acceptée???

Pourquoi ce rapport de M. MBEKI n’a t’il pas été publié lorsqu’il a été émis, comme l’a demandé M. Jerry Rawlings il y a de cela plusieurs semaines? Étrange, très étrange…

Aujourd’hui, tout ce qui reste à M. Alassane Ouattara, c’est de faire souffrir, d’affamer et de terroriser les populations qu’il dit vouloir gouverner.

Son envoyé, M. Guillaume SORO a repris ses vitupérations à travers les médias français qui sont suspendus à ses lèvres, annonçant déjà, fort impudemment, l’échec de la mission des cinq chefs d’état. Il se croit sans doute à même de juger le travail de ces éminents dirigeants avant même qu’ils n’aient commencé! La rébellion continue sa logique de haine, de peur et de destruction, menée par son mentor Alassane Ouattara avec l’appui honteux de la France et de l’ONU qui s’est réellement fourvoyée dans cette crise ivoirienne. M. Ban Ki Moon, sans que personne n’ait même suggéré cela, déclare au sommet de l’UA « qu’un recomptage des voix serait totalement injuste ». Non mais, injuste pour qui??? Et pourquoi tant d’agitations ?

Cette fois-ci, les ivoiriens ne se laisseront pas conter des fables. Le peuple ivoirien aura les yeux fixés avec espoir sur les 5 chefs d’état africains. Le peuple ivoirien aura les yeux sur les médias français, adeptes de désinformation et de raccourcis.

Téléchargez notre Newsletter #46 du 01 fevrier 2011

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :