COTE D’IVOIRE: LES DETAILS DE 72 HEURES DE TERREUR

17 Mar

Source: Le Nouveau Courrier – 17.03.2011

La nébuleuse a décidé d’activer l’opération «Feu sur Abidjan» qui devrait être sur 72 heures à compter de ce jeudi 17 mars.

On les sentait bien venir. Avec les récentes attaques des certains quartiers de Yopougon, Adjamé, Cocody et depuis Attécoubé. Alassane Ouattara et ses chiens de guerre veulent «en finir avec Abidjan» dans ces prochaines 72 heures.

Selon leur plan d’attaque, dont nous avons reçu copie, les évènements devront s’enchainer à tel point que les Fds ne seront pas en mesure de réagir. Et pour ça, le soin a été laissé aux soldats de l’Onuci de créer l’incident-détonateur de la déflagration, par des démêlés avec des jeunes patriotes à un barrage d’auto-défense. Un banal accrochage qui va servir de prétexte à l’action de la coalition forces impartiales rebelles de Ouattara.

Selon le plan établi, et dont les évènements devraient débuter aujourd’hui même, aux environs de 18h, des tirs nourris se feront entendre ça et là, dans plusieurs quartiers d’Abidjan et de manière simultanée. Dans l’unique but de terroriser les populations et les contraindre ainsi à se terrer chez elles. Pour permettre aux forces coalisées du mal d’agir. Parce que, selon notre source, ce que redoutent les plus les forces impartiales c’est l’implication des populations civiles voulant s’opposer aux mains nues. Aussi, forces impartiales et rebelles ont-ils prévu d’intervenir la nuit tombée. Ainsi, les forces impartiales ont pour rôle de contrôler les deux ponts F. H. Boigny et De Gaule pour empêcher tout renfort vers Abidjan Sud. Pendant ce temps, le «blocus» sur Yopougon est l’affaire des rebelles parqués à Attécoubé et la forêt du Banco, dont le nombre est estimé à 300. Pendant qu’’un autre groupe de rebelles, dont le nombre n’a pas été révélé, va s’«occuper» du mythique camp de gendarmerie d’Agban et de la Crs de Williamsville que les rebelles de Ouattara tentent de prendre depuis 48 heures.

 

Abidjan sud, notamment les communes de Port-Bouet et de Koumassi où la prise du camp commando reste un des objectifs des rebelles, seront attaquées. Selon notre informateur, les rebelles «détachés» pour cette «mission» sont localisés en partie à Koumassi Campement et dans les broussailles non loin de l’Aéroport de Port-Bouet. Selon cette source, la logistique à la disposition des rebelles est impressionnante.

En dehors des camps militaires, d’autres cibles sont dans le viseur des hommes de Ouattara. Notamment, les résidences de la hiérarchie militaire, des ministres, de certains conseillers du président Laurent Gbagbo et de plusieurs autres dignitaires religieux.

 

En ce qui concerne l’attaque de la résidence du Chef de l’Etat, un commando spécial est commis à cette tâche et dont le détail de la feuille de mission n’a pas été révélé. Pour l’heure, ce qui est su, c’est que les 680 rebelles (c’est le chiffre contenu dans le document, ndlr) du Golf Hôtel, ont pour mission de sécuriser les lieux sur un rayon de 3 km. Cette attaque d’envergure est prévue pour s’achever dans les 72 heures maximum, en cas de résistance des Fds, selon notre source.

 

Les Ivoiriens comprennent pourquoi les attaques de quartiers se multiplient ces derniers jours et surtout, pourquoi le locataire du Golf Hôtel se fait de plus en plus menaçant. Les Ivoiriens sont donc avertis!

 

Publicités

2 Réponses to “COTE D’IVOIRE: LES DETAILS DE 72 HEURES DE TERREUR”

  1. dominique 22/06/2011 à 19:07 #

    je suis heureux de voire l Afrique humilie de la sorte car se la nous donnera une leçon et cela permettra aux africains de se concidere eu méme

  2. assinie 14/04/2011 à 20:04 #

    Le président Sarkozy doit passer devant le tribunal pénal international… ayez le courage de l’exiger!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :